L’horloge biologique de la femme est une notion qui veut dire la capacité du corps féminin de produire une progéniture. Au cours de quelques dernières décennies, cette horloge  a commencé à sonner à partir de l'âge de trente ans, donc les femmes avaient hâte de se réaliser en tant  que  mères avant cet âge.

On peut dire qu’au fil du temps la situation a changé au mieux. Des recherches récentes ont montré que le nombre de femmes ayant conçu leur premier enfant à l’âge de 30-39 ans a augmenté de 2,5 fois, et le nombre de femmes ayant conçu leur premier enfant à l’âge de 40 ans a augmenté de 50%.

Pourtant, les experts estiment que l’âge de 20-24 ans est le plus favorable pour l’accouchement de l'enfant. Mais il n’y a pas beaucoup de jeunes femmes qui sont en mesure d’assumer à cet âge la responsabilité de l'éducation de l'enfant. La maturité affective de la femme vient 10 ans plus tard que la maturité sexuelle. Par conséquent, aujourd'hui on peut affirmer que l'âge le plus optimal pour l'accouchement du bébé (pour la mère, ainsi que pour  l'enfant) est l’âge de 35 ans. Et la femme tombée enceinte pour la première fois à l’âge de 35 ans ne fait plus partie du groupe à risque.

Selon les scientifiques, une femme menant une vie normale et ayant pu rester en bonne santé à l’âge de 40 ans, à moins qu'elle n’est pas stérile ou n'a pas déjà fait de fausses couches, peut accoucher d'un bébé en bonne santé, aussi bien qu’une femme âgée de 20 ans.

Bien sûr, la grossesse à 40 ans comporte un certain risque, mais il n’est pas aussi grand comme de nombreuses femmes estiment. La principale chose est de planifier la grossesse et de rester en bonne forme physique. Il est obligatoire d’être examinée de temps en temps par un gynécologue lors de la planification de la grossesse pour une femme de plus de 35 ans, car le risque de l'endométriose et des fibromes augmente vers l'âge de 40 ans.

Comme on le sait, les organes vitaux de l’enfant se forment au cours des 12 premières semaines de la grossesse. Au cours de cette période,  il est important pour la femme de bien manger, d’éviter la consommation d'alcool, de ne pas fumer, de prendre des vitamines et faire de la gymnastique médicale (l’ensemble d’exercices devrait être prescrit par un spécialiste de la consultation prénatale). Dans ce cas-là, les chances de l’évolution normale de la grossesse  seront très élevées, même à l’âge de 40 ans.

Un aspect très important en cas de grossesse à 40 ans est un état émotionnel de la femme. La femme  ne doit pas penser à ce que la grossesse est quelque chose de dangereux pour elle et que cette grossesse pourrait provoquer des maladies. Dans le cas contraire, ces maladies peuvent vraiment survenir, car de fortes émotions provoquent certaines réactions biochimiques dans le corps. Au premier signe des problèmes de santé, la femme doit consulter un médecin.

Bien sûr, toutes les femmes ne peuvent pas accoucher d’un enfant à cet âge, et la gestation pour autrui, et souvent le don d'ovocyte, donnent à des familles une vraie chance d'avoir un enfant désiré si l'horloge biologique ou des problèmes de santé font déjà obstacle à la réalisation de ce rêve.

 



Entering your comment.



* Toutes vos données personnelles sont strictement confidentielles et ne seront pas divulguées

VEUILLEZ CONTACTER NOTRE COORDINNATEUR QUI VOUS FOURNIRA LA BROCHURE DÉTAILLÉE DU PROGRAMME QUI VOUS INTÉRESSE, ET APPORTERA TOUTE L’AIDE NÉCESSAIRE.


* Toutes vos données personnelles sont strictement confidentielles et ne seront pas divulguées

Наверх
Закрыть
X

Si vous avez des questions veuillez indiquer votre numéro de téléphone ou adresse mail. Notre consultant vous contactera et répondra à vos questions.