Ces dernières années, il y a de plus en plus de couples qui rencontrent des problèmes de fertilité. Après de longues années de traitement infructueux de l'infertilité, beaucoup de gens sont forcés de recourir aux technologies de procréation assistées. L'une d'elles présente la fécondation in vitro. Nous avons trouvé pour vous 6 faits sur la FIV que vous ne saviez pas probablement.

Les gamètes peuvent être gelées «pour l'avenir»

Il y a des situations où la naissance d'enfants doit être remise aux belles heures. Il s'agit probablement des conditions nocives dans lesquelles des futurs parents travaillent, du traitement agressif (par exemple, la chimiothérapie ou la radiothérapie). Mais le temps est implacable et avec l'âge, la qualité des ovocytes (du sperme et des ovules) diminue. En de tels cas, les cellules sexuelles peuvent être congelées et conservées pour une période de temps assez longue.

Grâce à la FIV, plus de 6,5 millions d'enfants sont venus au monde

Selon les données de la statistique, plus de 6,5 millions de personnes sont nées à l'aide de la FIV. En comparaison, la population danoise est d'environ 5,7 millions.

La mère la plus âgée au monde a donné naissance à un bébé à l'aide de la FIV.

Rajo Devi Lohan habite dans un petit village indien. Elle s'est mariée à l'âge de 12 ans et à partir de ce moment, elle et son mari essayaient sans succès de concevoir un enfant. Après avoir profité des technologies de reproduction, les époux sont enfin devenus les parents heureux il y a cinq ans. Maintenant Rajo a 75 ans et sa première fille Naven a 5 ans. La grossesse a eu lieu après la première tentative de la pratique de la FIV. En raison de l'âge vénérable de la mère, l'accouchement était difficile, mais il a été réussi.

L'espérance de vie des femmes en Inde est de 68 ans. Alors être une mère à l’âge de 70 ans est un vrai miracle. On suppose que Rajo ait menti sur son âge dans la clinique, parce qu'en vertu du protocole international de la FIV, une femme ne doit pas être âgée de plus de 50 ans.

La FIV est une procédure complexe

En général, la procédure de la FIV n'est pas dangereuse, mais la préparation à celle-ci est assez difficile. Elle comprend une hormonothérapie sérieuse qui devrait préparer l'organisme féminin à la grossesse. Si la FIV est effectuée à l'aide de l'ovule de la future mère, et non de celui-ci de donneur, il faut également effectuer la ponction de l'ovule. Pour obtenir plusieurs gamètes au cours de l'extraction, il faut également prescrire les médicaments hormonaux en vue d'assurer leur maturation rapide. La ponction doit être réalisée à l'aide d'une aiguille spéciale, généralement, sous anesthésie générale. La réaction de l'organisme à l’hormonothérapie est différente, des complications peuvent avoir lieu, mais c'est très rare.

La procédure de la FIV peut être effectuée grâce aux quotas d'État

Ces quotas sont prévus dans presque tous les États. En règle générale, une seule ou deux tentatives sont gratuites, et la préparation et le déroulement des analyses doivent être réalisés à la charge des futurs parents. En tout cas, cela fait un bon support financier pour des couples stériles.

Cette année, le premier enfant né grâce à la FIV a eu 40 ans.

Les conjoints britanniques Leslie et John Brown ont accepté de participer à une expérience de fécondation artificielle après neuf années de tentatives infructueuses visant à concevoir un enfant. A cette époque, leur gynécologue traitant travaillait au développement d'une nouvelle méthode en reproduction. Le 10 novembre 1977 la tentative de la FIV a été en premier réussie dans le monde, et le 25 juillet 1978 la fille Luise est née dans la famille Brown. En 1981, Leslie s'est de nouveau adressée à la clinique. À la suite de la FIV, en 1982, sa deuxième fille, Natalie, est venue au monde.

La première grossesse était soigneusement dissimulée. Cependant, les informations ont été transpirées à la presse et ont provoqué une vague de colère. Leslie et John recevaient un grand nombre de lettres avec des menaces. La nouvelle de la fécondation artificielle a provoqué une réaction violente du public.

À ce jour, les débats autour de la FIV ne se sont pas encore calmés, mais tous les arguments des adversaires tombent face à ce que la méthode amène une nouvelle vie au monde et donne une chance de devenir des parents.

Ces dernières années, il y a de plus en plus de couples qui rencontrent des problèmes de fertilité. Après de longues années de traitement infructueux de l'infertilité, beaucoup de gens sont forcés de recourir aux technologies de procréation assistées. L'une d'elles présente la fécondation in vitro. Nous avons trouvé pour vous 6 faits sur la FIV que vous ne saviez pas probablement.

Les gamètes peuvent être gelées «pour l'avenir»

Il y a des situations où la naissance d'enfants doit être remise aux belles heures. Il s'agit probablement des conditions nocives dans lesquelles des futurs parents travaillent, du traitement agressif (par exemple, la chimiothérapie ou la radiothérapie). Mais le temps est implacable et avec l'âge, la qualité des ovocytes (du sperme et des ovules) diminue. En de tels cas, les cellules sexuelles peuvent être congelées et conservées pour une période de temps assez longue.

Grâce à la FIV, plus de 6,5 millions d'enfants sont venus au monde

Selon les données de la statistique, plus de 6,5 millions de personnes sont nées à l'aide de la FIV. En comparaison, la population danoise est d'environ 5,7 millions.

La mère la plus âgée au monde a donné naissance à un bébé à l'aide de la FIV.

Rajo Devi Lohan habite dans un petit village indien. Elle s'est mariée à l'âge de 12 ans et à partir de ce moment, elle et son mari essayaient sans succès de concevoir un enfant. Après avoir profité des technologies de reproduction, les époux sont enfin devenus les parents heureux il y a cinq ans. Maintenant Rajo a 75 ans et sa première fille Naven a 5 ans. La grossesse a eu lieu après la première tentative de la pratique de la FIV. En raison de l'âge vénérable de la mère, l'accouchement était difficile, mais il a été réussi.

L'espérance de vie des femmes en Inde est de 68 ans. Alors être une mère à l’âge de 70 ans est un vrai miracle. On suppose que Rajo ait menti sur son âge dans la clinique, parce qu'en vertu du protocole international de la FIV, une femme ne doit pas être âgée de plus de 50 ans.

La FIV est une procédure complexe

En général, la procédure de la FIV n'est pas dangereuse, mais la préparation à celle-ci est assez difficile. Elle comprend une hormonothérapie sérieuse qui devrait préparer l'organisme féminin à la grossesse. Si la FIV est effectuée à l'aide de l'ovule de la future mère, et non de celui-ci de donneur, il faut également effectuer la ponction de l'ovule. Pour obtenir plusieurs gamètes au cours de l'extraction, il faut également prescrire les médicaments hormonaux en vue d'assurer leur maturation rapide. La ponction doit être réalisée à l'aide d'une aiguille spéciale, généralement, sous anesthésie générale. La réaction de l'organisme à l’hormonothérapie est différente, des complications peuvent avoir lieu, mais c'est très rare.

La procédure de la FIV peut être effectuée grâce aux quotas d'État

Ces quotas sont prévus dans presque tous les États. En règle générale, une seule ou deux tentatives sont gratuites, et la préparation et le déroulement des analyses doivent être réalisés à la charge des futurs parents. En tout cas, cela fait un bon support financier pour des couples stériles.

Cette année, le premier enfant né grâce à la FIV a eu 40 ans.

Les conjoints britanniques Leslie et John Brown ont accepté de participer à une expérience de fécondation artificielle après neuf années de tentatives infructueuses visant à concevoir un enfant. A cette époque, leur gynécologue traitant travaillait au développement d'une nouvelle méthode en reproduction. Le 10 novembre 1977 la tentative de la FIV a été en premier réussie dans le monde, et le 25 juillet 1978 la fille Luise est née dans la famille Brown. En 1981, Leslie s'est de nouveau adressée à la clinique. À la suite de la FIV, en 1982, sa deuxième fille, Natalie, est venue au monde.

La première grossesse était soigneusement dissimulée. Cependant, les informations ont été transpirées à la presse et ont provoqué une vague de colère. Leslie et John recevaient un grand nombre de lettres avec des menaces. La nouvelle de la fécondation artificielle a provoqué une réaction violente du public.

À ce jour, les débats autour de la FIV ne se sont pas encore calmés, mais tous les arguments des adversaires tombent face à ce que la méthode amène une nouvelle vie au monde et donne une chance de devenir des parents.

 



Entering your comment.



* Toutes vos données personnelles sont strictement confidentielles et ne seront pas divulguées

VEUILLEZ CONTACTER NOTRE COORDINNATEUR QUI VOUS FOURNIRA LA BROCHURE DÉTAILLÉE DU PROGRAMME QUI VOUS INTÉRESSE, ET APPORTERA TOUTE L’AIDE NÉCESSAIRE.


* Toutes vos données personnelles sont strictement confidentielles et ne seront pas divulguées

Наверх
Закрыть
X

Nous serons heureux de vous voir parmi les partenaires de notre société. Si vous nous recommandez à vos amis / connaissances, et qu'ils deviennent clients de notre société, nous serons heureux d'offrir une réduction d'un montant de 2000 € à vous et à votre ami/connaissance.