Les scientifiques affirment que l’activité physique régulière modérée, au moins une demi-heure trois fois par semaine, aide à améliorer la qualité du sperme.

15% de couples français ont des difficultés à concevoir un enfant. Chaque année des milliers de familles françaises ont recours à la procédure de la fécondation in vitro (FIV).

Cependant, des experts constatent que même des promenades régulières en plein air permettent d’améliorer la qualité du sperme.

261 hommes âgés de 25 à 40 ans, sans problèmes de santé, ont été impliqués dans une étude menée par des scientifiques iraniens de l’Université d’Urmia.

Tous les participants à l’étude menaient un mode de vie peu actif et sédentaire. Leur sperme était sain, le nombre des spermatozoïdes était normal.

Les hommes ont été divisés en quatre groupes. Le premier ne faisait pas du tout du sport, le second devait faire des exercices physiques modérés trois fois par semaine (30 minutes sur le tapis roulant) pendant 24 semaines.

Le troisième faisait du sport avec la même fréquence mais de façon plus intensive (environ une heure sur le tapis roulant).

Les entraînements des membres du quatrième groupe ont été estimés comme ceux de haute intensité (10 courses d’une minute à un rythme très rapide avec de courtes pauses pour le délassement).

Les hommes de tous les trois groupes qui faisaient du sport, ont perdu du poids. Les scientifiques ont constaté que le volume de leur sperme avait augmenté, et la qualité s’était généralement améliorée.

Cependant, les résultats les plus impressionnants étaient démontrés par les participants à l’étude qui faisaient des exercices physiques modérés (le deuxième groupe).

Par rapport à ceux qui ont continué à mener une vie peu active, le volume de leur éjaculat a augmenté de 8,3%, l’activité des spermatozoïdes – de 12,4%, leur concentration – de 14,1%, et leur quantité – de 21,8% en moyenne.

Après 24 semaines d’exercices musculaires modérés, le volume d’éjaculat des participants à l’expérience a augmenté de 8,3%

Cependant, plus intenses devenaient les entraînements, moins bonne devenait la qualité du sperme. Après la cessation de l’activité physique régulière, son effet positif disparaissait au bout d’un mois.

Les experts notent que l’obésité contribue à la réduction de la capacité de reproduction des hommes. Une personne sur trois participants à l’expérience souffrait de surpoids. Alors, faites du sport!

 



Entering your comment.



* Toutes vos données personnelles sont strictement confidentielles et ne seront pas divulguées

VEUILLEZ CONTACTER NOTRE COORDINNATEUR QUI VOUS FOURNIRA LA BROCHURE DÉTAILLÉE DU PROGRAMME QUI VOUS INTÉRESSE, ET APPORTERA TOUTE L’AIDE NÉCESSAIRE.


* Toutes vos données personnelles sont strictement confidentielles et ne seront pas divulguées

Наверх
Закрыть
X

Si vous avez des questions veuillez indiquer votre numéro de téléphone ou adresse mail. Notre consultant vous contactera et répondra à vos questions.