Il est difficile de trouver au moins une personne dans le monde qui n'a jamais de mal de tête. Celui-ci se déclenche avec une intensité différente et pour de diverses raisons. Chez certaines personnes, il disparaît lui-même ou après avoir pris une pilule de paracétamol, certaines personnes souffrent pendant des heures et aucun médicament ne peut soulager leurs souffrances. Les migraines et les algies vasculaires de la face sont les maux les plus complexes et les plus insoutenables. Il n'est pas surprenant que les spécialistes recherchent avec persévérance des méthodes pour lutter contre la maladie épuisante.

Ainsi, des chercheurs de l'université de Münster (l’Allemagne) avaient réalisé une étude, au cours de laquelle des milliers de personnes ont été interrogées, dont huit cents personnes ont souffert de migraines disséminées, et deux cents personnes ont eu des maux de tête afférents aux types d'algies vasculaires de la face qui ont subi la thérapie pendant deux ans. Les participants répondaient à des questions liées à l'activité intime, maux de tête et relation entre leur vie sexuelle et leurs crises.

Comme les chercheurs l'ont découvert, un tiers des personnes interrogées ont eu des relations sexuelles pendant les crises. Dans le même temps, il a été noté que la douleur épuisante avait complètement ou partiellement disparu chez 36% des personnes souffrant d'algie vasculaire de la face et chez 60% des personnes souffrant de migraines pendant les rapports intimes. Les trois quarts des participants ont constaté que l'intensité de la crise avait été diminuée du niveau fort à celui modérée. Cependant, une partie des personnes interrogées a constaté le renforcement de la douleur pendant les rapports sexuels. Une plus grande efficacité de cette méthode de «thérapie» a été notée par les patients souffrant de migraine.

Les chercheurs du groupe d'Aarhus Frese qui ont réalisé cette étude pense que cet effet peut être expliqué par un certain nombre de facteurs, en particulier par l'évolution de la pression artérielle et l'émission intense d'endorphines pendant les rapports sexuels. Ce sont des composés chimiques polypeptidiques qui sont produits par l'hypophyse et sont similaires aux opiats en matière de leur effet sur l'organisme humain. Les "hormones du plaisir" ont également des propriétés anesthésiques et peuvent réduire le niveau de mal.

Franchement, aucun d'entre nous n'a essayé d'appliquer le sexe comme un médicament contre le mal de tête, alors nous ne pouvons pas donner notre avis d'expert sur l'efficacité d'une telle thérapie. Cependant, la conclusion que l'intimité est la pilule la plus agréable n'a pas besoin de preuves. Et l'automédication dans ce cas aura les effets secondaires les plus positifs.

 

Nous vous recommandons de lire:

 



Entering your comment.



* Toutes vos données personnelles sont strictement confidentielles et ne seront pas divulguées

VEUILLEZ CONTACTER NOTRE COORDINNATEUR QUI VOUS FOURNIRA LA BROCHURE DÉTAILLÉE DU PROGRAMME QUI VOUS INTÉRESSE, ET APPORTERA TOUTE L’AIDE NÉCESSAIRE.


* Toutes vos données personnelles sont strictement confidentielles et ne seront pas divulguées

Наверх
Закрыть
X

Nous serons heureux de vous voir parmi les partenaires de notre société. Si vous nous recommandez à vos amis / connaissances, et qu'ils deviennent clients de notre société, nous serons heureux d'offrir une réduction d'un montant de 2000 € à vous et à votre ami/connaissance.